Audio  Blog  Divers  Graphisme  Médias  Publicité  Textes 

 

Le monde de Èffe    Accueil    Graphisme    En 3 D    Origamhiroshima

 

Couleurs d’automne

Coloriage

Signets Tolkien

Drapeau flamand

Un bambou sous Photoshop

Plus d'articles

 

Kapla - épisode 1 - recherches

Menuiserie facile

Origamhiroshima

Caca-Collant 3D

Plus d'articles

 

Galerie mai 2006

Plus d'articles

 

Origamhiroshima

En mémoire du bombardement d’Hiroshima par la bombe atomique, je vous propose de réaliser une grue en origami.

C’est de la 3D concrète que je vous propose ici. Papier, patience et doigtés sont les bienvenus. Et avant toute chose, un petit mot d’explication.

Le 6 août 1945, à 8h14, une bombe est larguée du B-29 américain Enola gay. Little Boy, c’est son nom, est couverte d’insultes à l’adresse des Japonais ; quelques secondes plus tard, elle explose, créant une boule de feu de près d’un kilomètre de diamètre. Dans un rayon de 8 kilomètres, les personnes sont brûlées au 3e degré ; le centre-ville est complètement rasé. Environ 80 000 personnes succombent sur le coup, et 50 000 autres dans les jours qui suivent. Au total, on estime à 210 000 le nombre total de victimes de la bombe, victimes dont certaines décèderont des mois ou des années plus tard.

Les grues de Sadako Sasaki

Parmi les personnes touchées ce matin-là, il y a jeune fille appelée Sadako Sasaki. Elle a alors deux ans, et se trouve exposé aux rayonnements émis par la bombe. Quelques années plus tard, alors qu’elle est atteinte de leucémie, elle entend la légende qui dit que quiconque plie mille grues de papier voit son voeu exaucé. Au Japon, la grue (Ori-Tsuru) symbolise la longévité.

Sadako Sasaki décide alors de plier 1 000 grues pour guérir. Elle meurt de leucémie en 1955 à l’age de 12 ans après avoir plié 644 grues. Ses compagnons de classe plièrent le nombre restant et elle fut enterrée avec la guirlande de 1 000 grues.

Une statue représentant Sadako existe dans le Parc de la Paix d’Hiroshima : Une jeune fille se tenant les mains ouvertes, un vol de grue de papier au bout des doigts. Chaque année la statue est ornée de milliers de guirlandes de mille grues d’origami. La grue d’origami est devenue un symbole de paix en raison de cette légende, et des pliages de Sadako Sasaki.

C’est pourquoi je vous propose de faire vous-même un pliage, qui en plus d’être joli et détendant, symbolisera le souvenir de l’utilisation de l’arme nucléaire. Munissez-vous d’une feuille de papier, vous trouverez les indications pour le pliage sur ce site.

Un dessin du Mémorial de Sadako, tiré du dessin animé L’Oiseau Bonheur - 13.1 ko

Un dessin du Mémorial de Sadako, tiré du dessin animé L’Oiseau Bonheur

publié le vendredi 10 février 2006 à 15h35 par Èffe


Article vu 3936 fois

Haut de page


Quelques liens :

 

Site optimisé pour Firefox | Webmestre | Site SPIP