Audio  Blog  Divers  Graphisme  Médias  Publicité  Textes 

 

Le monde de Èffe    Accueil    Audio    Créations, récréations    Tendresse, épisode 2

 

End crédits

Voyage

Petite fille (2)

Petite fille

Stairway to hell

Plus d'articles

 

[tab] Fat Boy

Concerts et rumeurs

[vidéo] Concert au Kennedy Hall

Quelle guitare ?

[video] Ladies Night

Plus d'articles

 

Tom Mac Rae

Plus d'articles

 

Tendresse, épisode 2

Suite à une alléchante proposition (le gîte et le couvert pour trois jours), un chanteur de renommée intercommunale est venu enregistrer la chanson Tendresse. Mais il a fallu travailler, ouh là là...

Bon, ça y est, on sort du brouillon. C’est un peu mieux fini, et c’est écoutable :

Tendresse - épisode 2 - 7.1 Mo

Tendresse - épisode 2

Pour ceux qui sont intéressé par la ptite histoire, il a fallu peu de prises à Damien (si si, c’est son nom) pour réaliser la piste de voix. Environ une heure de travail, ce qui est ridiculement court. Mais il y a eu un important travail préparatoire : Damien ne pouvant chanter sur le ton original (voir le brouillon), c’est-à-dire en Do, il a fallu que j’apprenne à jouer le morceau en Fa. Cela m’a pris quelques heures. Ensuite, il fallait se mettre d’accord sur le tempo, choisir le rythme, ce qui a pris quelques minutes supplémentaires.

Lors de l’enregistrement, j’ai fait la bêtise de laisser le clavinova donner le rythme, me contentant de mettre le même tempo dans le logiciel d’enregistrement (Cubase). Fatale erreur ! Il aurait mieux valu que l’ordinateur commande le clavinova, car au bout de quelques mesures, pouf pouf, clavinova et ordinateur n’étaient plus d’accord et battaient une mesure légèrement différente. Une leçon que j’ai prise, et je ne referai plus cette erreur.

Garder le rythme

Du coup, pour faire les arrangements (réalisés avec Reason et Gigastudio), je n’ai pas pu me caler sur le tempo de Cubase (puisque c’était le piano qui donnait le rythme pour la prise de son, mais vous suivez ou quoi ?) et j’ai du tout faire d’oreille (avec les approximations inhérentes). J’espère cependant que le résultat est pas trop moche.

Ce qui reste à faire aujourd’hui ? Attendre les moultes critiques argumentées d’auditeurs attentifs puis revoir le mixage. Ah, et aussi masteriser la piste (rééquiliber les graves/aigües, un peu de compression, ajuster le niveau global de la chanson...). Donc ce n’est plus un brouillon, mais pas encore le résultat définitif.

En bonus, une photo de l’enregistrement, où l’on voit les artistes au travail :

Grosse concentration. © 2007 Fredeval - 85.4 ko
Grosse concentration. © 2007 Fredeval
Les visages floutés ? En tant que grands artistes, nous tenons à garder l’anonymat pour éviter d’être alpagués dans la rue.
 

publié le vendredi 21 septembre 2007 à 17h22 par Èffe


Article vu 1477 fois

Haut de page


Quelques liens :

 

Site optimisé pour Firefox | Webmestre | Site SPIP